INTERZONE – التقاطع مساحة

SERGE TEYSSSOT-GAY ET KHALED ALJARAMANI

C’est à Damas (Syrie), en 2002, que Khaled Aljaramani et Serge Teyssot-Gay écoutent avec une extrême attention le concert de l’autre. Sans parler, ils se rencontrent grâce à leur seule langue commune : la musique. D’un côté un guitariste de rock, de l’autre un oudiste de musique orientale, l’un venu d’Europe, l’autre du Moyen-Orient. Leurs cultures musicales respectives ne se fondent ni se confondent, elles ne se délitent pas en une neutre « zone internationale ». Bien au contraire, elles dialoguent dans une vivante « interzone » qui n’existe sur aucune carte. De cette rencontre naît une musique enivrante, orientalisante, oppressante, originale. La musique de la Liberté.
Khaled Aljaramani a été professeur d’Oud au Conservatoire de Musique de Damas et à l’Institut de Musique d’Homs, il a joué avec l’Orchestre Symphonique de Damas. Il est actuellement réfugié politique en France.
Serge Teyssot-Gay est musicien et compositeur, fondateur notamment des groupes Noir Désir, Zone Libre PolyUrbaine et Ligne de Front. Il collabore avec de nombreux artistes de la scène internationale contemporaine : écrivains, réalisateurs, instrumentistes, peintres, poètes…

Plus d'infos sur www.sergeteyssot-gay.fr
Régie Son : Martial de Roffignac / Production : Dessous de Scène / En collaboration avec Musiques de Nuit Diffusion – Le Rocher de Palmer (Cenon)